Historique

PETIT HISTORIQUE DE LA CRÉATION DE LA GRANDE LOGE MIXTE DE SUISSE (G\L\M\S\)

Guidées par un élan d’indépendance et de liberté, trois Loges, souhaitant sauvegarder et transmettre la flamme de la quête initiatique, prirent l’initiative de fonder une nouvelle Obédience Maçonnique Mixte en janvier 1999. Un projet passionnant, mais non sans risques.

Plusieurs Maîtres enthousiastes se mirent au travail dans les locaux mis à disposition par le F.: Florian Schmidt.  En quelques mois, un projet de Déclaration de principes garantissant l’indépendance de chaque Loge vit le jour, suivi par une ébauche de Règlements Généraux.

Par la force de cet élan et cette formidable fraternité, d’autres Ateliers furent rapidement entraînés dans cette entreprise. Ainsi, grâce à l’infatigable travail et à la disponibilité de ces quelques FF.: et SS.:, une nouvelle Obédience de six Loges était née : la « Grande Loge Mixte de Suisse ».

L’Assemblée Constituante de tous les MM.:, convoquée au mois de mai de cette même année, adopta la Déclaration de principes, accepta la première version des Règlements Généraux et  vota un Grand Collège qui élut le F.: Florian Schmidt comme président.

Après cinq mois de labeur intense, la première St. Jean d’été de la G.:L.:M.:S.: eut lieu à Neuchâtel. Cette cérémonie a laissé dans le cœur de tous les FF.: et SS.: présents le souvenir d’un vent de liberté enthousiaste empreint d’une conscience profonde de justesse initiatique.

Depuis lors, la G.:L.:M.:S.: a accueilli en son sein de nouvelles Loges convaincues par la rectitude de ses principes et l’authenticité de ses valeurs.

A ce jour, fin 2013, l’Obédience rassemble huit Loges ainsi réparties : six Loges francophones en Suisse romande, une Loge germanophone à Zurich et une Loge italophone au Tessin.

LES PRINCIPES FONDAMENTAUX

  • Un Maçon libre dans une Loge libre.
  • Une séparation nette entre les Loges Bleues et les Ateliers des Hauts Grades.
  • Une distinction claire entre le Travail initiatique et les tâches administratives.